Extrait du livre de Jean MERLET publié en 1667, puis en 1675 et en 1690 (texte à l'identique)
Le Chapitre sur les pommiers est une des premières"descriptions" pour l'époque.
On y retrouve les noms de variétés qui existent encore de nos jours .

Des Pommiers

La Pomme est un Fruit excellent et de garde, qui doit estre cultivé avec soin et doit faire partie du Jardinage . Il y en a de plusieurs espèces dont on ne parle point icy, qui ne sont pas bonnes cruës et ne valent la pluspart qu’à faire du Cidre.
Les premières Pommes que nous ayons dans l’année, sont les Passe-Pommes, qui sont tendres, sèches et durent peu.
La Passe-Pomme rouge, est la plus hâtive, qui est belle à peindre, fort fleurie, fort tendre, charge beaucoup, veut estre mangée de bonne heure et un peu ferme, estant sujette à cottonner.
La Passe-Pomme blanche est plus grosse, plus longue et à costes, se garde plus longtemps et a plus d’eau que la rouge.
La Passe-Pomme d’Automne, ou tardive, est fort rare et excellente ; elle ressemble à la Passe-Pomme rouge hâtive, mais bien meilleure pour son suc et pour le rouge qu’elle au dedans.
La Calleville d’Esté, est rouge dehors et dedans, et est une espèce de Passe-Pomme très excellente.
La Verte-Reyne, ou Pomme de Neige ; est une grosse Pomme fort tendre, légère et hâtive, blanche dehors et dedans.
La Cousinette, est une petite Calleville d’Esté, rayée qui a l’eau bonne et charge beaucoup.
La Pomme de Rambour rayé, ou de Nostre-Dame, est une Pomme ronde, grosse et hâtive, foüettée de rouge.

La Cousinette, est une petite Calleville d’Esté, rayée qui a l’eau bonne et charge beaucoup.
La Pomme de Rambour rayé, ou de Nostre-Dame, est une Pomme ronde, grosse et hâtive, foüettée de rouge.
Le Rambour blanc, est plat et gros, a bonne eau, et se mange à demy vert.
Le Rambour rouge, est la plus grosse des Pommes et se garde longtemps, est meilleure cuite que cruë.
La Reinette blanche, est tendre, n’a pas l’eau si bonne que les autres et dure peu.
La Reinette rousse est plus grosse et plus ferme, a son eau relevée et dure longtemps.
La Reinette grise, est des plus excellentes Pommes, elle est plus ferme ; a l’eau plus sucrée et dure plus longtemps qu’aucune Reinette.
La Reinette verte ; est plus longue que les autres, dure assez, mais n’a pas si bonne eau
La Reinette d’Angleterre, est une très belle et grosse Pomme blanche, lice, plus longue que ronde, fort légère, qui est sucrée, de bon goust et se garde longtemps.
La Pomme sans fleurir, est plus curieuse que bonne, et charge peu ; elle est nommée Pomme Figue ; sortant de son bois, ainsi que la Figue.
La Calleville, est une grosse Pomme, belle, lice, tendre, légère et de bon goust ; dans les terres douces et un peu sèches, est rouge dedans ; et dans les terres fortes et humides, elle est plus blanche et a moins degoust.
La Calleville blanche se mange en mesme temps, elle est de la grosseur et de la forme de la rouge, mais toute blanche dehors et dedans.
La Pomme de Franquetu, est grosse, grisâtre, qui ne vaut pas la Reinette, son eau estant un peu acre, et ayant des taches au dedans.
Le Courpendu gris est de deux sortes, le gros et le petit, tous deux excellens et se gardent.
Le Courpendu rouge, dit Musqué, ou Pomme de Belin est petite, d’une eau relevée et excellente.
Le Chataignier, est une grosse Pomme blanche, rayée de rouge, qui a la chair ferme, blanche et assez dure.
Le Chataignier musqué, est aussi blanc et rayé, mais très petite pomme, qui charge bien, dure très longtemps, d’un suc fort sucré et relevé, et est des plus rares et excellentes Pommes.
La Pomme de Pigeon ; est une Pomme longuette, fort lice, dont la chair est fort blanche et l’eau très bonne : Il y en a de blanche et de rouge.
Le Petit-Bon est longuet, d’un gris rouge, d’un suc excellent et des meilleures Pommes.
Le Gros-Bon n’est pas si délicat , ny si recherché.
La Pomme Bardin est plate, n’est grosse, ny petite, est d’un gris à fond rouge, dont l’eau est fort relevée et musquée, se mange bonne jusques à Noël ; elle se fane et devient sèche estant trop gardée, elle ne sent pas : On l’appelle aussi le Fenoüillet rouge musqué, qui est une des plus excellentes Pommes
Le Fenoüillet gris, ou Pomme d’Anis ; est une bonne Pomme, qui ne sent point, et en la mangeant, il semble que l’on mange du Fenoüil, ou Anis musqué : IL y en a de gros et de petit.
Le Fenoüillet blanc a le mesme goust, mais est très rare et tout blanc dehors et dedans.
La Pomme Poire est une espèce de Reinette grise, qui a la chair dure, assez bonne et se garde bien.
La Pomme de Glace, est de deux sortes ; la blanche dehors et dedans, qui est grosse ; belle et lice ; et l’autre, qui est d’un rouge brun violet, toutes deux plus curieuses que bonnes et doivent estre mangées avant que de se glacer ; elles sont excellentes mises au four et sèches
L’Angleterre, le Malingre, est gros, très long, d’un suc fort aigre, se garde longtemps, est bon cuit pour les Malades.
La Pomme de Pin, est blanche, douce et hâtive, curieuse et assez bonne ; son Arbre jette de gros bois qui se forme en Pomme de Pin au bout des branches.
La Pomme Lazarelle, vient de Florence, ou elle est en grande estime ; on la sert dans les Festins du Grand Duc et les autres, comme l’on fait icy l’Apis ; elle est très belle, rouge, moins plate et d’une eau très excellente.
La Pomme d’Apis, est de deux sortes ; le gros et le petit, l’une et l’autre ont beaucoup d’eau et n’ont point d’odeur comme les autres Pommes, estant une Pomme sauvage qui s’est trouvée dans la Forest d’Apis et qui se garde très longtemps belle et bonne.
La Pomme Violette, est une très belle et grosse Pomme,, presque ronde , d’un rouge rayé violet, très blanche dedans et d’un goust exquis pour une Pomme, qui est très légère et se mange des le mois de Novembre, jusqu’ en Janvier et Février.
La Pomme de Belle Fille, est une grosse Pomme jaune, lice, d’une eau fort sucrée, qui est une espèce de gros Courpendu.
La Pomme de Foüasse, est une Pomme peu connuë, qui est plate, verte, excellente cuite, d’un goust plus relevé que la Poire ; elle est estimée en Normandie.
La Pomme de Croquet, est une grosse Pomme rouge, qui ressemble au Chataignier, fort blanche dedans et se garde bien.
La Pomme de Bondy, est assez grosse, verte et rouge, fort lice, qui charge beaucoup et souvent, est de garde et meilleure cuite que cruë.

On élève des Pommiers sur Francs et sur Paradis ; il faut prendre garde, comme l’on a déjà dit des Poiriers, d’arracher et de ne point greffer ceux qui languissent
Pour faire des buissons, le Paradis est le plus propre, demeurant toujours nain, donnant la fruit plus gros, chargeant beaucoup et de bonne heure ; et il faut observer que lorsque l’on a des Pommiers en Buissons, de les tailler plus longs que les Poiriers, autrement si l’on taille court, les jets sèchent et languissent.
Il est encore bon d’observer qu’il y aune espèce de Sauvageon de Pommiers, nommez Doucins, qui poussent beaucoup de jets au pied, qui font avorter ordinairement les greffes, si l’on n’est pas soigneux d’ ébourjonner. Ce Sauvageona beaucoup de sève et bien plus que les ordinaires, ny que le Pommier de Paradis, qui est une espèce de Doucins qui jette du pied ; l’un et l’autre fait de beau fruit, pourvu que le Jardinier soit diligent à les bien nettoyer et éplucher.
Le Pommier greffé sur Paradis, est plus seur pour donner du fruit tous les ans, estant toujours nain et facile à estre échenillé et à lui oster les fleurs qui se ferment moüillées de la rosée du Printemps suivie du Soleil qui forme et engendre un Ver qui ronge le cœur de la fleur, qu’il désèche.

RETOUR
HISTOIRE FRUITIERE